«

»

Sep 30 2015

Forum de Toyama et nunobashi à Paris le samedi 3 octobre 2015

La région de Toyama, située en plein cœur du Japon fait partie de ces nombreuses régions japonaises encore méconnue et pourtant si riches historiquement et culturellement à l’instar des grands centres traditionnels tels que Tokyo et Kyoto.

Le programme Tassaï 多彩 (multicolore) a pour objectif de faire découvrir ces richesses japonaises cachées sous les angles de la nature, de la culture et de la nourriture.

2015093002

Dans le cadre de ce programme, et à l’occasion de la Nuit Blanche, la région japonaise de Toyama organise à Paris, le 3 octobre prochain, en collaboration avec la chaîne Toyama Television Broadcasting Co.Ltd, Toyama Television Broadcasting Enterprise Co.Ltd,, l’Université nationale de Toyama et l’association PARUS plusieurs événements culturels propres à cette région.

Forum à la MCJP – Samedi 3 oc­to­bre 2015 de 16h à 18h15

Ce forum pré­sen­tera toutes les riches­ses de la région de Toyama à tra­vers dif­fé­ren­tes inter­ven­tions. P.A. WORKS Co.Ltd (Progressive Animation Works), célè­bre studio d’ani­ma­tion japo­nais, pré­sen­tera une œuvre qui au tra­vers de trois his­toi­res d’amour, met en avant la beauté de la nature et de la culture régio­nale avec ses mai­sons ancien­nes d’archi­tec­ture si typi­que. En effet, « Le voyage d’amour », koï­tabi 恋旅 en japo­nais, se déroule dans la ville de Nanto du dépar­te­ment de Toyama.
Habituellement pré­senté dans le dépar­te­ment de Toyama, ce film d’ani­ma­tion est pour la pre­mière fois pro­jeté hors du Japon.

Le nunobashi sur le canal Saint Martin – Samedi 3 oc­to­bre, entre 19h30 et 20h30

Recons­ti­tu­tion sur la pas­se­relle BICHAT du Canal Saint Martin (au niveau du 95, quai de Valmy) du NUNOBASHI, céré­mo­nie tra­di­tion­nelle rela­tive aux croyan­ces de la région mon­ta­gneuse de TATEYAMA (dépar­te­ment de TOYAMA).

Le Nunobashi est une céré­mo­nie tra­di­tion­nelle spé­ci­fi­que à la région de Toyama dédiée aux femmes uni­que­ment. Elle consiste à tra­ver­ser en file indienne, les yeux bandés, un pont dont le plan­cher est recou­vert d’un tissu tra­di­tion­nel. Les par­ti­ci­pan­tes vêtues de Kimonos mar­chent au rythme d’une musi­que ancienne japo­naise.

Cette tra­ver­sée sym­bo­lise le voyage de la vie et effleure la quin­tes­sence de la culture japo­naise, l’expé­rience du Zen. Pour les par­ti­ci­pants, cette marche est avant tout un voyage inté­rieur pour faire face à soi-même, com­pren­dre ses ori­gi­nes et son évolution phi­lo­so­phi­que/spi­ri­tuelle au cours de la vie. De l’autre côté du pont (de la vie), à l’arri­vée, le mar­cheur a évolué inté­rieu­re­ment.

La repro­duc­tion pari­sienne du Nunobashi consiste à faire tra­ver­ser la pas­se­relle Bichat, mon­dia­le­ment connue grâce au film de Jean Pierre Jeunet « le Fabuleux destin d’Amélie Poulain, » par une cin­quan­taine de pari­sien­nes revê­tues de kimo­nos japo­nais en file indienne. Les femmes sélec­tion­nées pour cette tra­ver­sée seront accom­pa­gnées de moines de la région, spé­cia­lis­tes de l’événement dans leur pays et de plu­sieurs musi­ciens.

En com­plé­ment à cette tra­ver­sée hau­te­ment sym­bo­li­que, les quais de Valmy et de Jemmapes seront équipés de six écrans dif­fu­sant de belles images de la région de Toyama, ainsi que des danses et des chan­sons tra­di­tion­nel­les de plus de 800 ans, pre­nant l’appa­rence des Samurai.

Deux danses folk­lo­ri­ques sont pré­sen­tées :

    • la « Mugiya Bushi »
    • la « Kokiriko Bushi », reconnue comme la plus ancienne danse du Japon.

Gokayama, le vil­lage de ces danses, a d’ailleurs été classé au patri­moine cultu­rel mon­dial.

Exposition d’ikebana

En parallèle et toujours à la Maison de la culture du Japon à Paris du mardi 29 ­sep­tem­bre au samedi 3 oc­to­bre, présentation d’Ikebana par les mem­bres d’Ikebana International Paris.

Hall d’Accueil (rez-de-chaus­sée) de la MJCP
Entrée libre
Horaires du mardi au samedi de 12h à 20h

Démonstration
Samedi 3 oc­to­bre de 14h à 16h Salle de récep­tion (niveau 5)
Tarif unique 12 €

Cette séance vous per­met­tra de décou­vrir les trois écoles qui don­ne­ront des cours à partir de sep­tem­bre.

Source : www.mcjp.fr

 

Laisser un commentaire