Se nourrir

   Vous aimez la bonne chaire ? À Osaka, vous trouverez de quoi vous satisfaire, en cuisine japonaise et internationale, à des prix raisonnables, avec une ambiance chaleureuse. Si vous voulez manger ce qui vous aimez autant que bon vous semblera, venez à Osaka !

Dixit le site de du Bureau de la Ville d’Osaka à Paris. Et cela est tellement vrai et pas seulement qu’à Osaka !


Bol de ranems, ces fameuses pâtes servies dans un bouillon et
qu’on mange à coup de grand « slurrppss » comme le veut la tradition.

Plateau de sushis, pour 2300Y avec une bière !

Votre budget repas ne doit vraiment pas être une inquiétude. Manger au Japon ne coûte pas cher ! Même au coeur d’un lieu touristique comme le château d’Osaka les prix sont toujours aussi étonnant.
Pour un bols de ranems compter entre 600 et 900 yens (moins de 7 euros !), et pour un « menu » (guillemets, car il n’y a pas de dessert et / ou fromage), maximum 1200 yens (moins de 10 euros).
Chose aussi très pratique et vraiment bon marché, les 24/24. Il s’agit de « restaurants » où l’on peut manger à n’importe quelle heure de la journée et de la nuit. Certains fonctionnent avec des distributeurs à l’entrée : vous choisissez votre plat et votre boisson sur l’équivalent d’un distributeur à boisson, celui-ci envoie la commande en cuisine et vous imprime le ou les tickets correspondant à votre demande, vous allez vous assoire et votre repas arrive quelques minutes après.

Si vous aimez un peu l’aventure, tentez deux choses :
La première se sont les restaurants dans les immeubles, souvent cachés et pas facile à dénicher, mais n’hésitez pas à vous en approcher.
La deuxième, plus aventureuse, les petits restaurants sans un seul caractère d’écriture occidentale et sans une seule photo. Là, ça devient plus sportif ! Nous avons tenté le coup un soir à Osaka à côté de l’hôtel et ce fût une très agréable surprise et soirée. Nous avons eu la chance de tomber sur une serveuse très accueillante et patiente, mais là le seul moyen est de se lancer et d’essayer de demander quelques explications sur la carte. Un petit dico est quand même toujours le bienvenue dans ces moments là.

Vous remarquerez aussi très vite quelque chose de très utile, outre les cartes imagées, des répliques sous forme de maquette plastique des plats sont présentés à l’entrée de la plus parts des restaurants. Rien de tel pour bien choisir, surtout quand on ne sait pas lire une carte écrite en japonais.

Vitrine présentant un grand choix de bols de ranems.
Source : http://giomu.free.fr/japon/Photos_du_Japon_index.html

Votre budget repas au Japon

Petit budget repas au Japon, mythe ou réalité ? La nourriture est toujours une question centrale dans le calcul d’un budget de voyage. Nous répétons souvent sur les salons et en conférence qu’au Japon ce ne sera pas un problème car les « restos » y sont peu chers. Démonstration !   Gyoza : 200 yens les …

Voir la page »