Prendre le bus au Japon

Prendre le bus est sur le principe identique au métro, mais la mise en pratique différente.

En effet le principe du prix évoluant en fonction de l’éloignement des stations est conservé, mais le paiement est cette fois effectué à la fin de votre trajet.

A l’avant du bus, en haut, se situe un panneau avec des numéros (ici de 0 à 39) et en dessous sont indiqués les tarifs.

DSC00636 DSC00631

En montant dans le bus, vous devez retenir le « numéro » de votre arrêt (un numéro peut correspondre à plusieurs arrêts, il s’agit plus d’un palier tarifaire que d’un seul numéro d’arrêt). Vous pouvez aussi prendre un papier indiquant ce numéro à un petit distributeur à côté de la porte. C’est en fait le dernier numéro pour lequel un tarif est indiqué. Les tarifs vont augmenter au fur et à mesure du trajet.

bus_kyoto

A la fin de votre trajet, vous notez le prix indiqué en dessous de votre numéro : c’est le tarif que vous allez devoir payer. Pour ce faire, vous disposez à la gauche du chauffeur d’une machine dans laquelle vous allez introduire vos pièces.

bus_kyoto_schema

Attention, vous devez introduire exactement le paiement et uniquement en pièces ! Si vous n’avez pas l’appoint, la machine vous permet de faire de la monnaie sur les billets et les pièces (à faire si possible entre deux arrêts), mais il s’agit bien de faire de la monnaie pour ensuite payer, pas de payer avec vos billets.

D’autres moyens de transport, comme le tramway d’Hiroshima, ont le même principe de fonctionnement.

DSC00547

Dans le bus vous entrez donc par l’arrière. Appuyez comme en France sur le bouton de demande d’arrêt et sortez par l’avant.

Si vous avez un doute sur la destination d’un bus, vous pouvez demander au chauffeur s’il s’arrête bien là où vous allez. Pour cela utilisez la formule « ‘le nom de votre arrêt’ made ikimass ka ? », à prononcer « madé ikimasse qua ».

 

Laisser un commentaire