Faire du vélo au Japon

Pourquoi ne pas tenter l’aventure d’une balade en vélo au Japon ?

Vous avez décidez de partir au Japon, vous le verrez vite en arrivant sur place, le vélo y est presque partout ! Ce n’est pas encore Amsterdam, mais les adeptes du deux-roues y sont particulièrement nombreux. Peut-être parce que les transports en commun restent assez chers… Et bien justement voilà une occasion pour vous de faire quelques économies et de voir le Japon sous un angle différent.

Le vélo japonais le plus répandu n’est pas un super vélo de route comme ceux que propose bikester, il répond au doux nom de « Mama Chari », le « vélo à maman ». Pourquoi ? Parce que :

velo_tokyo_japonfacile_2 velo_tokyo_japonfacile_3

Mais il sert aussi à la trentenaire dynamique ou à la lycéenne !

velo_tokyo_japonfacile_1 velo_tokyo_japonfacile_6

Remarquez dans les deux cas l’usage du téléphone au volant. ^_^

Plus qu’un « deux roues », c’est un véritable moyen de transport, qui sert aussi bien à transporter les enfants grâce au siège arrière (ou avant), que les courses grâce au panier accroché au guidon. Le mama chari vous emmènera partout !

velo_tokyo_japonfacile_8 velo_tokyo_japonfacile_11

Vous pourrez acheter un vélo « de base » pour environ 12 000 Yens, mais est-ce vraiment utile en tant que touriste ? D’autant plus que chaque vélo au Japon est enregistré et porte un numéro d’immatriculation. A l’achat vous devrez remplir un formulaire en indiquant entre autres votre adresse. Vous pourrez aussi souscrire une assurance pour 500 Yens (en cas de vol si la police le retrouve elle vous appellera au numéro donné à cette occasion pour que vous alliez le récupérer).

Mais il n’y a pas que le vol… la police rode et verbalise ! Votre vélo est mal garé ? Avec un peu de chance vous aurez droit à un papier d’avertissement, mais si le lendemain il est toujours là, ce sera direction la fourrière !

velo_tokyo_japonfacile_4

A 3 000 Yens l’amende, mieux vaut se garer au bon endroit, quitte dans certains cas à payer +/- 200 Yens la place dans de véritables parkings.

velo_tokyo_japonfacile_9 velo_tokyo_japonfacile_12

A défaut de neuf, vous pouvez vous laisser tenter par un vélo d’occasion. Il vous en coûtera environ 7 à 8 000 Yens. Une adresse bien connue pour cela est l’association « Suginami Green Cycle » (2-1-11 Eifuku, Suginami-ku, Tokyo). Attention, il n’y a que trois jours d’ouverture chaque mois ! Vous trouverez aussi des magasins d’occasion tel que le « Yoyogi Recycle Garden » (3-38-10 Yoyogi, Shibuya-ku, Tokyo).

Ceci dit pour un touriste, rien de mieux que de louer un vélo ! Les prix sont alors plus qu’abordables. Voici à titre d’exemple ceux d’une agence à Asakuka (source Sakura House) : 200 Yens / jour – 500 Yens / semaine. Adresse : TX station Asakusa – Sortie Sud (1-25, Asakusa, Taito-ku). Il vous faudra évidement quelques documents pour votre contrat de location : une pièce d’identité (Passeport, Carte de résident / Gaikokujin torokusho) + informations de contact au Japon (adresse de votre hôtel par exemple).

Une fois muni de votre vélo, vous allez pouvoir affronter la jungle urbaine… N’oubliez pas qu’au Japon on roule à gauche ! Ensuite, à vélo vous roulerez sur… le trottoir (de gauche donc). Ce n’est pas forcément le plus pratique pour vous, tout comme pour les piétons. N’hésitez pas à utiliser votre sonnette pour vous signaler. De fait, vos feux sont aussi les feux piétons et vous traverserez sur les passages cloutés. Pour le reste vous découvrirez vite comment conduisent les japonais… loin de la théorie et de leur habituelle discipline !

Une dernière chose, et si jamais il pleut ? Vous pourrez acheter une superbe cape de protection, mais la pluie n’arrête pas les japonais puisqu’il suffit de sortir son parapluie !

velo_tokyo_tokyobybike.com
  Photo : tokyobybike.com

Sachez aussi que notre partenaire Vivre le Japon propose des visites de Tokyo à vélo accompagné d’un guide.

Pour plus d’infos : http://www.japancycling.org

Article sponsorisé.

 

1 ping

  1. Whv Japan | Pearltrees

    […] Le travail est logiquement le principal sujet de préoccupation pour tous ceux qui partent en PVT au Japon. Même en partant avec 10.000€, vous risquez d’être en manque d’argent au bout d’un an. Après bien sûr, tout dépend de vos activités sur place et de votre mode de vie. Dans tous les cas, que ce soit pour avoir une nouvelle expérience ou pour vous financer, une immense partie d’entre vous va chercher du travail au Japon pendant son PVT. Ne forcez pas trop au boulot quand même ! Je vous propose donc ici la liste ultime de tous les endroits où vous pouvez chercher du travail pour votre PVT Japon. Pour commencer, voici un petit inventaire non exhaustif des différents boulots qu’exercent les pvtistes en général : J’ai classé par catégories les sites et endroits que j’ai trouvé pour que ce soit plus clair. Faire du vélo au Japon » Japon Facile. […]

Laisser un commentaire