Acheter un ticket de métro ou de train au Japon

Dans le cas où vous n’avez pas de pass, vous pouvez prendre un ticket. Ceux-ci sont gérés par zones tarifaires.

Acheter son titre de transport est très simple, plus qu’il n’y parait en s’approchant de cette étrange machine. Pas d’inquiétude, elle « parle » anglais ! Attention, chaque compagnie a ses propres guichets.

Le principe est simple : vous repérez votre station sur le plan. Le prix du ticket est indiqué à son emplacement. Vous mettez de l’argent dans le distributeur (pièces, billet) et vous sélectionnez le montant de votre trajet !

Comme vous le voyez sur cette photo, à côté du nom des stations figure dans un carré jaune la somme qu’il vous coutera pour vous y rendre de la station où vous êtes.

osaka_metro16

Ensuite il suffit de s’attaquer aux distributeurs.

osaka_metro15 metro kyoto (3)

En fait, c’est chose relativement simple, d’abord parce qu’elles bénéficient d’une aide en anglais. Il suffit juste de mettre la somme nécessaire à votre trajet, d’appuyer sur le bouton correspondant à cette somme, et de récupérer votre ticket. Le système peut paraître impressionnant lorsqu’on le découvre la première fois, mais il est en fait tous simple.

Une fois votre ticket en main vous l’introduirez dans le portique (attention, il peut fonctionner en double sens et se régule en fonction du sens de la personne arrivant). Introduisez votre ticket ou votre carte à l’extrémité du portique et récupérez le/là à l’autre extrémité. S’il s’agit d’un ticket aller-retour, à l’aller récupérez-le et au retour ne cherchez pas, la machine l’avale.

DSC02386 osaka_metro03d

Vous pouvez aussi constater sur cette photo que le marquage au sol pour les personnes aveugles ou malvoyantes, il est omniprésent au Japon ! Comme les avertisseurs sonores aux passages piétons.

Les ronds jaunes et les croix rouges vous indiquent où vous pouvez passer.

osaka_metro14 osaka_metro13

Vous récupérez votre ticket en fin de portique, sauf quand vous quittez la station, dans ce cas il est conservé par la machine.

Pour les correspondances, prenez les portiques de couleur orange.

Si vous vous trompez ou si vous n’avez pas assez payé, il vous suffira de vous rendre dans votre station d’arrivée à une borne d’ajustement « Fare Adjustement » pour payer la différence et pouvoir sortir en toute quiétude. Par contre ces machines ne rendent pas la monnaie si vous avez trop payé.

Attention, il semblerait que les tickets aient un certain temps de validité : nous avons essayé d’acheter des tickets la veille et le lendemain matin ils ont été rejetés…

 

Laisser un commentaire