«

»

Août 04 2017

Le Japon se donne trois ans pour découvrir le télétravail

Dans ce pays où le présentéisme tue, le télétravail est un véritable choc culturel. Le Japon veut encourager ses salariés à travailler à domicile afin de réduire l’affluence dans les transports durant les Jeux Olympiques de Tokyo, en 2020.

Le défi s’annonce complexe. Et la date butoir très serrée ! Le Japon a lancé en ce début de semaine une ambitieuse campagne ayant pour but de familiariser les salariés avec le travail à domicile, et de le mettre en pratique au quotidien. L’objectif: réduire l’affluence dans les transports en prévision des Jeux Olympiques de Tokyo, qui se dérouleront en 2020. Ce lundi 24 juillet – soit trois ans jour pour jour avant la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques – les nombreux salariés Japonais qui se déplacent quotidiennement vers Tokyo étaient incités à ne pas prendre ni trains, ni métros ni voitures.

En tout, environ 35 millions de personnes vivent dans la capitale japonaise et sa périphérie. Reste que selon les premiers résultats, les Japonais n’ont pas été très réceptifs à ce petit test: seuls 60 000 employés de quelque 900 entreprises et administrations y ont participé. Aux heures de pointe, la foule paraissait donc aussi dense que d’ordinaire dans les transports en commun de Tokyo. Ce n’est pas le premier test du genre puisqu’un exercice similaire avait déjà été réalisé lors des Jeux Olympiques de Londres. Il sera répété à deux reprises, en 2018 et 2019.

Suite de l’article sur lefigaro.fr.

 

Laisser un commentaire