«

»

Fév 05 2017

Le Japon s’attaque au surmenage de ses salariés

Le « pays du Soleil levant » a décidé de limiter le présentéisme de ses salariés. Une grande première pour une nation où le travail est roi.

Les Japonais sont des travailleurs acharnés. Jusque-là, rien de nouveau. On se souvient de l’expression de notre ancienne première ministre Edith Cresson qui les avait comparés à des « fourmis ». Sauf que ce travail à outrance est désormais clairement mortel. Tokyo va édicter une loi pour éviter le trafic des heures supplémentaires, à l’origine du « karoshi« . C’est le terme qui désigne là-bas la mort par overdose de travail. Les cas se sont multipliés ces dernières années (un actif sur cinq y est exposé), mais la question restait plutôt tabou. Jusqu’au suicide, le jour de Noël 2015, d’une jeune employée du géant de la publicité Dentsu, morte d’épuisement et de stress.

Le mois précédent son décès, Matsuri Takahashi avait effectué 105 heures supplémentaires. Ce suicide a vraiment marqué les esprits et a servi de déclencheur.

Suite de l’article sur RTL.fr.

 

1 ping

  1. Le Japon s’attaque au surmenage de ses sa...

    […] Le « pays du Soleil levant » a décidé de limiter le présentéisme de ses salariés. Une grande première pour une nation où le travail est roi.  […]

Laisser un commentaire