Osaka, une expérience japonaise

Osaka et Kyoto, Nara – Une expérience japonaise

Il s’agit du premier guide sur le Japon que j’ai acheté, à la veille de notre premier voyage en 2005. J’ai toujours été mitigé sur cet ouvrage, à cheval entre un livre de présentation d’Osaka et un guide. Précis sur certains points, tout en étant difficile à utiliser pour préparer son voyage, il recèle de bonnes informations mais trop en désordre.

Carte d’identité :

  • Edité par l’association WakuWaku
  • 130 pages / 15 x 21 cm / couleur / papier galcé
  • Epuisé
  • Osaka, Kansai

 

Ce petit guide est aujourd’hui épuisé mais il reste peut-être trouvable en occasion.

guide_japon-osaka_experience

Une première partie présente de manière concise la culture japonaise en s’appuyant sur des exemples liés à Osaka. C’est agréable à lire, mais peut-être pour une fois un peu court. On en attendrait pour le coup un peu plus de la part d’un guide s’attachant précisément à une ville. On y sent qu’Osaka a une particularité, mais pas assez, pas clairement.

Le sommaire met un avant ce manque de détail : sur 130 pages, à peine 30 correspondent véritablement à une partie « guide ».

guide_japon-osaka_experience-sommaire

 

La partie « guide » est introduite par un plan générique permettant de situer les principaux lieux touristiques et leur moyen d’accès par le métro.

guide_japon-osaka_experience-carte

Préalablement vous aurez pu vous arrêter sur certaines pages génériques, à noter celle sur les principaux musées qui est bien faite : adresse, horaires, tarifs.

guide_japon-osaka_experience-musees

Un plan pour chaque quartier est repris des brochures officielles de la ville d’Osaka (à plus ou moins grandes échelles). Vous pouvez vous procurer ces plans et ces brochures auprès des organismes touristiques japonais officiels, ils sont assez vastes mais donnent une bonne idée d’ensemble.

guide_japon-osaka_experience-tennoji1

Puis les point d’intérêts de ces quartiers sont listés, mais cela manque cruellement de précision. La moité de la place est prise par des informations « Où manger / Où dormir » que l’on n’attend pas ici. Bref, un mélange préjudiciable à la lisibilité et à la qualité de l’information. C’est d’autant plus dommage que pour une fois les restaurants sont dans des budgets réalistes.

guide_japon-osaka_experience-tennoji2

Enfin quelques pages présentent Kyoto et Nara en fin de guide, mais véritablement de manière évasive. Par contre les deux plans sont de qualité.

guide_japon-osaka_experience-kyoto

 

Laisser un commentaire