Japon, Guide Voir Hachette

Japon, Guide Voir Hachette

Il s’agit du premier guide sur le Japon que j’ai acheté. Achat effectué en connaissance de cause car la collection Voir de chez Hachette m’a toujours laissé un à priori très positif. C’est bien fait mais surtout c’est agréable à feuilleter, chose importante pour un guide. L’austérité de simples pages d’écritures sans une photo n’est pas ce qu’il y a de plus engageant pour donner envie de découvrir un pays.

Cette critique et les scans sont effectués avec l’édition 2005. Une nouvelle édition est parue en 2010 mais peu de changements sont notoires.

Carte d’identité :

  • Editeur Hachette
  • 408 pages / 22 x 13 cm / couleur / papier glacé de qualité
  • Prix de 23 €
  • Guide généraliste

 

La quatrième de couverture met elle-même en avant l’idée de ce guide : images et illustrations. Il ne s’agit donc pas d’un guide de terrain, comme beaucoup de guides généralistes il s’agit plus d’un « livre » pour préparer son voyage, se faire une idée des grands lieux touristiques et de ce qu’il y a à y voir.

guide_japon-voir

Le sommaire est clair et le principe des codes couleurs facile et pratique à utiliser.

guide_japon-voir-sommaire

Comme toujours les premières pages sont consacrées à une présentation du pays, mais on ne s’y attarde pas trop : 50 pages uniquement. C’est bien fait, concis, on n’attend pas ici un cours d’histoire. On apprécie particulièrement dans ces pages le côté imagé de ce guide. On retrouve aussi ce type de page à la fin, concernant les hôtels et les repas.

guide_japon-voir-intro_sushi

 

Les différentes régions (chapitres) sont introduits avec un carte de grande échelle sur laquelle on retrouve les numéros des sites importants.

guide_japon-voir-carte

 

Dans ce guide chaque site est numéroté et ensuite plus au moins détaillés dans les pages suivantes. Sont indiqués : téléphone, horaires d’ouverture, fourchette de tarif,  moyen d’accès (un peu léger, manque une véritable adresse ou coordonnées GPS).

Exemple du Kinkakuji de Kyoto :

guide_japon-voir-kyoto

Lorsque cela le nécessite et pour certains grands sites, un schéma plus détaillé est mis en avant sur une double page. C’est un des gros plus de ce guide. Cependant comme c’est un guide généraliste, les indications sont en générale assez succinctes et ne concerne que les sites plus plus connus. Si vous voulez en savoir plus il vous faudra creuser ou vous rendre à un Office du Tourisme sur place.

Exemple du Château d’Himeji :

guide_japon-voir-chateau_osaka

En ville, des plans très simplifiés vous propose un petit itinéraire afin de découvrir les lieux à retenir. Quelques infinitaires touristiques sont proposés, mais c’est assez léger. Pour le reste ce n’est pas dans ce guide que vous trouverez de véritables plans de villes ou de quartier ; pour trouvez votre chemin il faudra passer outre. Un plan du métro de Tokyo est en dernière page (non détachable).

Exemple de Shinjuku à Tokyo :

guide_japon-voir-shinjuku

 

Laisser un commentaire