Japon, Guide National Geographic

Japon, Guide National Geographic

National Geographic, est un gage de qualité alors c’est avec curiosité et intérêt que j’ai acheté ce guide pour notre troisième voyage. Difficile à emporter avec soi parce qu’il pèse son poids, son principal atout est de présenter des lieux plus petits et plus méconnus que l’on ne trouve pas forcément dans d’autres guides généralistes. Par forcément un guide pour un premier voyage mais plutôt par la suite pour aller un peu plus loin que simplement Tokyo et Kyoto.

Critique et scans à partir de l’édition 2005. Pas de nouvelle édition.

Carte d’identité :

  • Editeur National Geographic
  • 400 pages / 21,5 x 13,5 cm / couleur / papier glacé de qualité
  • Prix de 19 €
  • Guide généraliste

 

Un sommaire clair et précis avec une présentation des régions via des codes couleurs accueille le lecteur.

Les premières pages sont comme à chaque fois consacrée à l’histoire du Japon. Un soixantaine. C’est complet, mais dommage, c’est un peu trop professoral et peu attirant.

guide_japon-national_geographic guide_japon-national_geographic-sommaire

Le tout adjoint dans le repas d’une carte du Japon et d’un sommaire plus généraliste. Pratique et bien pensé. On note aussi aux passe suivante un petit tutoriel sur les symboles utilisés tout au long des pages. Au moins on ne doit pas le chercher perdu dans les dernières pages.

guide_japon-national_geographic-sommaire

 

Peu de cartes, presque pas de plans et absence de schémas ou maquette. On est dans un guide qui se veut sobre et sérieux. C’est là aussi dommage car les rares itinéraires présents sont bien faits.

guide_japon-national_geographic-plan_kansai guide_japon-national_geographic-plan_ueno

 

La présentation de chaque lieu répond à la même règle : un long texte descriptif. C’est bien pour préparer son voyage, prendre connaissance du lieu, mais inutilisable sur place. C’est le constat général, c’est un guide complet mais il restera à la maison le jour du départ.

Adresses, numéros de téléphone et tarifs sont mentionnés, mais pas d’information sur les horaires. Les indications pour s’y rendre sont plutôt correct.

guide_japon-national_geographic-shinjukuguide_japon-national_geographic-kyoto

En fait il faut entrer dans le texte pour y trouver de nouvelle idées de visites.

Ici par exemple une page complète sur Kurashiki.

guide_japon-national_geographic-kurashiki

 

Laisser un commentaire